Catégorisation des projets recensés dans le monde

Valentin Blanc, Fernanda Chatelard, Erika Dewald, Marc Durand, Benjamin Fragny, Youness Garah, Lolita Gillet, Benoît Lopez, Isabelle Maleyre, Baptiste Saint-Martin, Éric Seulliet, Michael Sigda, Jérôme Tixier, Inès Trojette, Yannick Vincent et Cathy Zadra-Veil

Citer cet article

Référence électronique

Blanc, V., Chatelard, F., Dewald, E., Durand, M., Fragny, B., Garah, Y., Gillet, L., Lopez, B., Maleyre, I., Saint-Martin, B., Seulliet, É., Sigda, M., Tixier, J., Trojette, I., Vincent, Y., & Zadra-Veil, C. (2021). Catégorisation des projets recensés dans le monde. Dans C. Zadra-Veil (dir.), Blockchain & immobilier. Le smart bail. Mis en ligne le 06 février 2023, Cahiers ESPI2R, consulté le 24 mai 2024. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/1055

Une étude de Deloitte, Deloitte’s 2018 global blockchain survey, révèle que sur plus de mille grandes entreprises interrogées dans sept pays, dont près de 80 en France, la majorité considère que cette technologie est très importante pour leur organisation et 40 % la classe parmi leurs cinq priorités stratégiques. Les acteurs français interrogés prévoient même d’allouer un budget spécifique pour la blockchain supérieur, pour 70 % d’entre eux, à un million de dollars. Pourquoi cet engouement ? Parce qu’elles y voient de nouvelles opportunités pour créer de la valeur (Fleuret, 2020).

Sept grandes catégories de projet ont été identifiées afin de repérer les principaux acteurs de la blockchain dans le secteur immobilier, sans être exhaustif : notamment, des plateformes ABST qui permettent de tokeniser des actifs, des plateformes d’échange de cryptomonnaies. D’autres acteurs sont des intermédiaires favorisant l’usage de la blockchain, des associations, des aides à la gestion...

Pour cette investigation, nous avons utilisé des données primaires relatives à des articles et aux sites internet des entreprises citées dans le tableau récapitulatif consultable en annexe. Ensuite, nous effectuerons des focus géographiques et monographiques qui nous semblent inspirants, de par leur diversité quant au développement et aux nouveaux usages de la blockchain.

Plateforme ABST

Une part importante de ces sociétés propose de « tokeniser » des actifs (immobiliers, financiers…) et d’accompagner la vente ou la distribution des tokens aux investisseurs. Très souvent, ces plateformes disposent d’une interface permettant de sourcer les projets et de faire l’intermédiaire entre les investisseurs et les porteurs de projet (fonds d’investissement, promoteurs, marchands de biens).

Cela est assimilable à une plateforme de crowdfunding, avec une particularité : ce sont des tokens qui sont échangés. La valeur des tokens est corrélée à celle de l’actif sous-jacent : ce sont des asset backed security tokens (ABST). Ces sociétés permettent de faciliter les transac­tions et apportent une liquidité supplémentaire aux actifs sous-jacents.
Ex. : RealT, Capelli, Blockimmo.

Plateforme de cryptomonnaies

Les plateformes d’échange de cryptomonnaies sont des entreprises qui permettent à leurs clients d’échanger des monnaies cryptographiques ou numériques contre d’autres actifs, tels que de la monnaie fiduciaire classique ou d’autres monnaies cryptographiques ou numériques. Pour le plus grand nombre, elles fonctionnent comme une plateforme d’échange classique pour tout autre actif, comme les actions. Mais, contrairement aux plateformes traditionnelles qui ont des heures de trading fixes, les plateformes d’échange de cryptomonnaies sont actives 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Pour effectuer un achat sur une plateforme d’échange, un acheteur doit d’abord approvisionner son compte d’échange, également appelé « wallet ». Cela peut se faire en monnaie locale ou dans une autre cryptomonnaie.

L’acheteur passe ensuite un ordre d’achat sur la plateforme. Il s’agit d’une requête d’achat de bitcoin ou d’une autre cryptomonnaie à un prix donné. Cet ordre, ainsi que tous les autres ordres d’achat et de vente, sont ajoutés au « carnet d’ordres ».

Le carnet d’ordres est une liste des montants de cryptomonnaie que les traders veulent « acheter » et « vendre », ainsi que les prix qu’ils recherchent. La plateforme agit essentiellement comme un service de mise en relation entre les deux.

Il est important de noter que les plateformes d’échange ne fixent pas les prix. La loi de l’offre et de la demande le fait. La plateforme n’est que l’intermédiaire qui relie les acheteurs et les vendeurs, comme un broker en bourse par exemple.
Ex.: Coinhouse, RealFuel.IO, Fundplaces, Coinbase.

Transaction sur la blockchain

Les acteurs comme Propy ou Equisafe vont favoriser les relations des acteurs des transactions immobilières par l’usage de plateformes, par la digitalisation des documents nécessaires à la validation des transactions.
Ex. : Equisafe, Propy, BenBen.

Base de données

Le stockage et la gestion des données sont au cœur des problématiques des entreprises du xxie siècle. Des sociétés exploitent la technologie de la blockchain et de la tokenisation pour apporter des solutions, telles que R3 Corda ou Elea Labs.

En effet, le cryptage des données sur un réseau infalsifiable et inviolable est un outil de transformation et d’échange de données sous différentes formes : monnaie, contrat, actif, informations sur la construction, le Building information modeling (BIM)... R3 Corda développe des solutions permettant l’ouverture d’un compte bancaire sans avoir besoin de demander les pièces justificatives d’identification. Tout passe par le KYC (Know your Cus­tomer) mutualisé du réseau bancaire.
Ex.: Bitland, R3 Corda.

Investissements, opérations et aide à la gestion

Tokenestate et Brickblock créent des tokens afin de favoriser et de développer les investissements dans les opérations immobilières.

Ce sont des paniers d’actifs par secteur pour Tokenestate, ce qui rend le token intéressant pour les investis­seurs qui voudraient se concentrer sur des actifs spécialisés dans les maisons de retraite, par exemple, dans le monde entier.
Ex.: Tokenestate, Equisafe, Brickblock, Crowdvilla.

Création/association

L’International Blockchain Real Estate Association (IBREA) est un organisme de recherche des technologies blockchain, de la tokenisation et de l’industrie immobilière. En effet, la blockchain offre un protocole universel et open source pour l’achat de biens immobiliers, le transfert de propriété, l’enregistrement, le cadastre, le crowdfunding
Ex. : Equisafe, IBREA.

Sécurité et tiers de confiance

Le tiers de confiance, dans le cas d’une transaction sur la blockchain, est remplacé par un algorithme. Ce dernier est un moyen de ne pas donner de pouvoir à un individu en particulier mais, de par sa forme distribuée, la confiance est partagée au sein du réseau.
Ex. : Immodvisor.

Valentin Blanc

Étudiant, MIFIM, ESPI

Articles du même auteur

Fernanda Chatelard

Enseignante-chercheuse, département Droit, ESPI

Articles du même auteur

Erika Dewald

Juriste, LPA-CGR avocats

Articles du même auteur

Marc Durand

Cofondateur et CEO, Kapalt

Articles du même auteur

Benjamin Fragny

Enseignant-chercheur, département Économie, ESPI

Articles du même auteur

Youness Garah

Étudiant, MAPI, ESPI

Articles du même auteur

Lolita Gillet

Éditrice ESPI

Articles du même auteur

  • Introduction

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Abstract

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Le marché locatif : éléments de cadrage

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Tous les textes...

Benoît Lopez

Maître de conférences, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Articles du même auteur

Isabelle Maleyre

Directrice académique et de la recherche (2018-2021), ESPI

Articles du même auteur

  • Introduction

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Abstract

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Le marché locatif : éléments de cadrage

    Paru dans Investissement immobilier et objectif « zéro artificialisation nette », 7 | 2021, Cahiers ESPI2R

  • Tous les textes...

Baptiste Saint-Martin

Directeur, Mata Capital

Articles du même auteur

Éric Seulliet

Président, La Fabrique du Futur

Articles du même auteur

Michael Sigda

Président-fondateur, Olarchy

Articles du même auteur

Jérôme Tixier

Étudiant, MIFIM, ESPI

Articles du même auteur

Inès Trojette

Enseignant-chercheur, département Économie, ESPI

Articles du même auteur

Yannick Vincent

Diplômé notaire, Groupe Lasaygues

Articles du même auteur

Cathy Zadra-Veil

Enseignante-chercheuse, département Gestion, ESPI (jusqu’en 2022)

Articles du même auteur

© Groupe ESPI.