Urbanisme, santé et Covid-19

Jeffrey Blain

Citer cet article

Référence électronique

Blain, J. (2021). Urbanisme, santé et Covid-19. Repère biblio. Mis en ligne le 15 avril 2021, Cahiers ESPI2R, consulté le 19 août 2022. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/591

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé comme étant « un état de complet bien-être physique, mental et social et [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »1. Cette définition démédicalise la conception de la santé et en propose une vision globale. La santé intègre ainsi différentes notions et déterminants : au-delà des aspects biologiques propres à chaque individu, les modes de vie individuels, les déterminants sociaux, culturels et environnementaux sont considérés comme pouvant influencer notre santé, de manière directe ou indirecte.

L’urbanisme, par sa vocation à organiser et à développer le territoire, entretient des liens étroits avec la santé. Historiquement, ces liens ont déjà existé, notamment à travers l’hygiénisme, mais se voient aujourd’hui renforcés par les problématiques environnementales fortes auxquelles les territoires urbains sont confrontés. Elles expliquent une partie de l’augmentation des maladies chroniques, mais aussi par la gestion de l’épidémie de Covid-19. Une prise de conscience de ces enjeux sanitaires émerge clairement, avec des réponses, des réflexions et des outils qui visent à les intégrer dans les politiques et les projets d’urbanisme.

Les essentiels

Bariol-Mathais, B. (dir.) (2020). Santé et territoires. Fédération nationale des agences d’urbanisme. Éditions Alternatives.

Barton, H., & et Tsourou, C. (2004). Urbanisme et santé. Un guide de l’OMS pour un urbanisme centré sur les habitants. Association internationale pour la promotion de la santé et du développement durable.

IAU, & ORS. (2014). Territoires, incubateurs de santé ? Les cahiers de l’IAU îDF, 170-171.

Lévy, A. (dir.) (2012). Ville, urbanisme et santé. Les trois révolutions. Éditions Pascal et Mutualité française.

Mestres, J.-M., et al. (2018, octobre). Dossier : prendre soin des urbains. La revue Urbanisme, 410.

Voisin-Bormuth, C. (2020, octobre). Des villes productrices de santé ? La Fabrique de la cité.

Lévy, A. (dir.) (2012). Ville, urbanisme et santé. Les trois révolutions. Éditions Pascal et Mutualité française.
Cet ouvrage, coordonné par Albert Lévy (architecte-urbaniste), nous propose une analyse des relations historiques entre la santé et l’urbanisme en trois temps, que l’auteur principal nomme « révolutions ». Le premier temps, la « révolution pastorienne », nous éclaire principalement sur l’hygiénisme et sur les liens entre l’urbanisation des xixe et xxe siècles et l’état sanitaire de cette période, jusqu’à aborder la Charte d’Athènes portée notamment par Le Corbusier. Vient ensuite la « révolution freudienne », qui s’intéresse spécifiquement aux rapports entre l’urbanisme et la psychiatrie, à l’influence de la ville sur la santé mentale et à la place de l’hôpital psychiatrique dans la ville. Enfin, la dernière partie, la « révolution environnementale » – celle que nous connaissons actuellement – traite de l’altération de l’environnement et de ses impacts sur l’augmentation de certaines pathologies (entre autres les maladies chroniques), du lien entre le développement durable et la santé ainsi que de la nécessité de repenser la place de la santé dans la société (renforcée avec la crise sanitaire actuelle de la Covid-19).

Les liens entre santé et urbanisme : le concept de santé urbaine

Selon l’OMS, « la santé urbaine est influencée par des facteurs tels que la gouvernance urbaine, les caractéristiques de la population, l’environnement naturel et l’environnement construit, le développement économique et social, les services et la gestion des urgences sanitaires, et la sécurité alimentaire »2. Elle précise également les cinq défis que peuvent relever les villes :

  • « Promouvoir une planification urbaine qui favorise les comportements sains et la sécurité.

  • Améliorer les conditions de vie en ville, y compris l’accès à un logement approprié et à l’assainissement pour tous.

  • Faire participer les communautés à la prise de décision au niveau local.

  • Veiller à ce que les villes soient accessibles et adaptés [sic] aux personnes âgées.

  • Faire en sorte que les zones urbaines soient en mesure de faire face aux urgences et aux catastrophes.3 »

Barles, S. (2011). Les villes transformées par la santé, xviiie-xxe siècles. Les Tribunes de la santé, 33(4), 31-37.

Barton, H., Grant, M., Mitcham, C., & Tsourou, C. (2009). Healthy urban planning in European cities. Health Promotion International, 24(s1) 91–99.

Barton, H., & Grant, M. (2013). Urban Planning for Healthy Cities. A Review of the Progress of the European Healthy Cities Programme. Journal of Urban Health: Bulletin of the New York Academy of Medicine, 90(s1), 129-141.

Cantat-Dupart, M. (2017). Santé publique et urbanisme. Les Tribunes de la santé, 56(3), 55-61.

Carmichael, L. (2017). Healthy cities: the evidence and what to do with it. Urban Design group Journal Spring, 142, 20-22.

Carmichael, L., Prestwood, E., Marsh, R., Ige, J., Williams, B., Pilkington, P., & Eaton, E. (2020). Healthy buildings for a healthy city: Is the public health evidence base informing current building policies? Science of The Total Environment, 719, 137146.

De Leeuw, E. (2009). Evidence for Healthy Cities: reflections on practice, method and theory. Health Promotion International, 24(s1), 19–36.

Galea, S. & Vlahov, D. (2005). URBAN HEALTH: Evidence, Challenges, and Directions. Annual Review of Public Health, 26, 341-365.

Jomier, E., & Surel, L. (2017). La santé dans les grandes métropoles. Les Tribunes de la santé, 56(3), 29-34.

Lévy, A. (2019). Pour un renouveau des rapports entre urbanisme et santé. Vers un nouvel hygiénisme ? Belveder, 6, 14-19.

Vlahov, D., Freudenberg, N., Proietti, F., Ompad, D., Quinn, A., Nandi, V., & Galea, S. (2007). Urban as a Determinant of Health. Journal of Urban Health: Bulletin of the New York Academy of Medicine, 84(1), 16-26.

Weil, M. (2016). Urbanisme, santé et politiques publiques. Revue d’Epidémiologie et de Santé Publique, 64(s2), 69-73.

Intégrer la santé dans les démarches d’urbanisme : urbanisme favorable à la santé et EIS

Harpet, C., & Roué Le Gall, A. (2013). Évolution de la prise en compte de l’environnement et la santé dans le champ de l’urbanisme : nécessité d’une approche intégrée. Environnement, Risques & Santé, 12(3), 231-241.

Haut conseil de la santé publique. (2018, avril). Pour une meilleure intégration de la santé dans les documents de planification territoriale.

L’urbanisme favorable à la santé

« Un type d’urbanisme favorable à la santé implique des aménagements qui tendent à promouvoir la santé et le bien-être des populations tout en respectant les trois piliers du développement durable »4.

Alonzi, A., & Favreau, E. (dir.) (2020). Des territoires favorables au bien-être et à la santé. Cahier de tendances, 8. Bouygues Construction.

Roué-Le Gall, A., Le Gall, J., Potelon, J.-L., & Cuzin, Y. (2014). Guide Agir pour un urbanisme favorable à la santé. Concepts & outils. EHESP et DGS.

Roué-Le Gall, A., & Loyer, S. (dir.) (2016). Agir pour un urbanisme favorable à la santé. Outil d’aide à l’analyse des Plans locaux d’urbanisme au regard des enjeux de santé. EHESP et DGS.

Roué-Le Gall, A., Thomas, M.-F., Deloly, C., Romagon, J., & Nassiet, C. (2020). Le guide ISadOrA, une démarche d’accompagnement à l’Intégration de la Santé dans les Opérations d’Aménagement urbain. EHESP et a-urba (dir.).

Roué-Le Gall, A., Thomas, M.-F., Deloly, C., Romagon, J., & Nassiet, C. (2020). Le guide ISadOrA, une démarche d’accompagnement à l’Intégration de la Santé dans les Opérations d’Aménagement urbain. EHESP et a-urba (dir.).
Ce guide, construit et porté par l’École des hautes études en santé publique (EHESP) et l’agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine (a-urba), propose dans un premier temps une réflexion autour des notions de santé publique et d’aménagement opérationnel ainsi que des liens existants et nécessaires entre ces deux notions. Puis est présenté un outil pour intégrer la promotion de la santé et du bien-être dans les projets d’aménagement. Cet outil comprend 15 » clefs opérationnelles » qui permettent de construire un projet d’urbanisme favorable à la santé. Parmi ces clefs, on retrouve plusieurs thématiques – l’exposition aux polluants, les mobilités, la cohésion sociale, les espaces verts, les îlots de chaleur urbains... – dans lesquelles les différents déterminants de la santé sont évalués la place de la santé dans la société (renforcée avec la crise sanitaire actuelle de la Covid-19).

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS)

« L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est une démarche permettant d’évaluer, idéalement le plus en amont possible, les effets potentiels d’une politique, d’un programme ou d’un projet sur la santé de la population. L’EIS permet ainsi de maximiser les bénéfices sur la santé de la population d’un projet et de favoriser son bien-être. Elle peut s’appliquer à tous les projets (logement, éducation, aménagement). Elle fournit des données utiles aux décideurs. Surtout, elle inclut les citoyens dans le processus d’élaboration, d’adoption et de mise en œuvre des politiques qui influencent le cours de leur vie. »5

Anvizino, L. (2018). La santé au cœur des projets d’urbanisme : l’Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS). Pollution atmosphérique, 237-238.

Jabot, F., & Roué Le Gall, A. (2017). Quelle plus-value de la démarche d’évaluation d’impact sur la santé pour les politiques urbaines ? Lien social et Politiques, 8, 112–131.

Roué Le Gall, A., Diallo, T., Tremblay, E., & Jabot, F. (2015). L’évaluation d’impact sur la santé : un outil pertinent pour les acteurs de l’urbanisme. La santé en action, 434, 42-43.

Valentini, H., & Saint-Pierre, L. (2012). L’évaluation d’impact de la santé, une démarche structurée pour instaurer de la santé dans toutes les politiques. Santé Publique, 24(6), 479-482.

Urbanisme et Covid-19

Dupuy-Lyon, S. (dir). (2021). Le coronavirus rebat les cartes de l’urbain. Diagonal, 211.

Gangloff, E., & Morteau, H. (dir.). (s. d.). PUCA Veille covid 19. Wakelet. Consulté le 15 avril 2021.

Nieuwenhuijsen, M. J. (2020). COVID-19 and the city. The COVID-19 pandemic and the transformation of the city.

Nieuwenhuijsen, M. J. (2020, 29 octobre). Post-COVID-19 Cities: New Urban Models to Make Cities Healthier. ISGlobal. Consulté le 15 avril 2021.

OCDE. (2020). Les mesures adoptées par les villes face au COVID-19.

Rice, L. (2020). After Covid-19: urban design as spatial medicine. Urban Design International.

Sharifi, A., & Reza Khavarian-Garmsir, A. (2020). The COVID-19 pandemic: Impacts on cities and major lessons for urban planning, design, and management. Science of The Total Environment, 74, 1423912.

Unesco. (2020). Solutions urbaines : s’inspirer de l’action des villes face à la COVID-19. Unesco. Réunion en ligne de la Plateforme des villes de l’UNESCO. Unesco.

United Nations. (2020). Policy brief: COVID-19 in an Urban World.

Gangloff, E., & Morteau, H. (dir.). (s. d.). PUCA Veille covid 19. Wakelet. Consulté le 15 avril 2021.
Le Plan Urbanisme construction architecture (PUCA), organisme interministériel de recherche et d’expérimentation, mène, sous la direction d’Emmanuelle Gangloff et d’Hélène Morteau (chercheuses en études urbaines), un travail de veille sur les impacts de la Covid-19 dans la recherche urbaine. Sur le site internet, on retrouve plusieurs notes de synthèse autour de problématiques spécifiques (Le logement face à la crise sanitaire, Aménager le territoire de l’après, Comment la crise sanitaire a-t-elle bousculé la ville du travail ?...) ainsi que des revues de presse selon huit thématiques différentes (« espaces publics, aménagement urbain », « construction, BTP », « environnement, santé, biodiversité », « logement, habitat », « mobilités », « ville campagne, aménagement du territoire », « ville productive, économie territoriale, travail » et « énergie, data, numérique »).

Journée d’étude « Dynamiques urbaines et résilience dans un contexte d’épidémie. Quelles analyses et quelles propositions face à la Covid-19 ? » et conférence « Pandémie et formes de la ville »

Le 11 mars dernier s’est tenue, en ligne, la 3e journée d’étude du laboratoire ESPI2R. Vous pouvez consulter les vidéos des interventions à cette adresse.
Par ailleurs, une conférence en deux sessions a été organisée par le Conseil scientifique et de perfectionnement du Groupe ESPI, les 10 décembre et 25 février.
La première s’est intéressée à l’urbanisme et aux modalités urbaines en temps de pandémie, tandis que la seconde a analysé l’impact de la Covid-19 sur les logements, le travail et les espaces publics clos (bureaux, commerces, parkings, etc.).

Retrouvez les replay et la synthèse de la première session sur le site du Groupe ESPI.

1 https://www.who.int/fr/about/who-we-are/constitution

2 https://www.who.int/topics/urban_health/fr/

3 www.who.int/bulletin/volumes/88/4/10-010410/fr

4 Définition de Barton et Tsourou, cités par Roué-Le Gall, A., Le Gall, J., Potelon, J.-L., & Cuzin, Y. dans Guide Agir pour un urbanisme favorable à la santé. Concepts & outils, 2014, p. 30.

5 https://santeterritoiresnouvelleaquitaine.org/2017/05/22/ quest-ce-que-levaluation-dimpact-sur-la-sante

Jeffrey Blain

Enseignant-chercheur, Groupe ESPI

Articles du même auteur

CC BY-NC-ND 2.0 FR sauf pour les figures et les visuels, pour lesquels il est nécessaire d'obtenir une autorisation auprès des détenteurs des droits.