Justice spatiale

Mathilde Vignau

Citer cet article

Référence électronique

Vignau, M. (2023). Justice spatiale. Repère biblio. Mis en ligne le 31 mai 2023, Cahiers ESPI2R, consulté le 18 juin 2024. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/1158

La justice spatiale s’inscrit dans la continuité de nombreuses réflexions et travaux portant sur la notion de justice, centrale en philosophie et en sciences humaines et sociales (SHS). En orientant la focale autour de la matérialité spatiale de la justice, on se demande finalement : Qu’est-ce qu’un territoire juste ? Ceci est au cœur de la géographie critique, laquelle s’interroge depuis la fin des années 1960 sur les injustices sociales et économiques qui se répercutent sur les bâtiments, les quartiers, les villes et à d’autres échelles. En ce sens, la question de la justice spatiale est prégnante en immobilier : avoir conscience des inégalités et des déséquilibres rend possible les opérations correctives visant à construire des territoires plus accessibles, plus inclusifs et plus durables pour finalement favoriser la construction des villes de demain, plus justes.

Les essentiels

Convoquée de longue date en philosophie et en SHS, la notion de justice est reprise par les sciences territoriales dès le xixsiècle. D’abord teintée d’une idéologie politique forte (le marxisme), la justice spatiale va progressivement constituer un objet d’étude central pour plusieurs chercheurs français et anglophones dès la fin des années 1960. Les figures de proue en sont Henri Lefebvre, David Harvey ou encore Edward Soja, dont les travaux traversent les décennies et paraissent encore parfaitement en phase avec les situations de justices et d’injustices spatiales expérimentées dans les territoires contemporains.

Bret, B. (2016). Pour une géographie du juste : lire les territoires à la lumière de la philosophie morale de John Rawls. Presses universitaires de Paris Nanterre.

Harvey, D. (1985). The Urbanization of Capital: Studies in the History and Theory of Capitalist Urbanization. Johns Hopkins University Press.

Lefebvre, H. (1968). Le droit à la ville. Anthropos.

À la veille des événements de mai 1968 en France, le philosophe et sociologue français Henri Lefebvre publie Le droit à la ville. Texte majeur dans la sphère académique, cet ouvrage présente la ville comme un droit essentiel qui doit nécessairement être accordé à tout individu quelle que soit sa classe sociale. Pour l’auteur, la ville est une puissante réalité urbaine qui doit faire face à de nombreux conflits traduisant majoritairement les grands écarts de richesse entre les usagers. Dans cet ouvrage, Henri Lefebvre distingue, entre autres, trois formes d’urbanisme à l’œuvre dans la construction des villes contemporaines :
• « l’urbanisme des hommes de bonne volonté », qui donne la priorité à l’échelle humaine mais qui occulte les transformations territoriales et les changements d’échelle ;
• « l’urbanisme des administrateurs », qui caractérise la gestion pragmatique, efficace et rationnelle de l’espace principalement par les acteurs publics et l’État ;
•enfin, « l’urbanisme des promoteurs », qui priorisent les logiques de marché, la concurrence et les profits sans toujours tenir compte du facteur humain.

Lussault, M. (2018). « Justice spatiale ». Dans P. Savidan (dir.), Dictionnaire des inégalités et de la justice sociale. Presses universitaires de France.

Rawls, J. (1971). A theory of justice. Harvard University Press.

Reynaud, A. (1981). Société, espace et justice. Inégalités régionales et justice socio-spatiale. Presses universitaires de France.

Soja, E. W. (2010). Seeking Spatial Justice. University of Minnesota Press.

La matérialité spatiale de la justice

Comment se caractérise physiquement la justice dans l’espace ? À partir des caractéristiques développées dans certaines théories portant sur la justice sociale, plusieurs auteurs et autrices ont tenté de répondre à cette question pour mieux caractériser la matérialité de la justice spatiale. La lecture des ressources suivantes permet ainsi de mieux comprendre ce à quoi l’on fait référence lorsque l’on parle de justice spatiale.

Backouche, I., Ripoll, F., Tissot, S., & Veschambre, V. (dir.). (2016). La dimension spatiale des inégalités. Regards croisés des sciences sociales. Presses universitaires de Rennes. Rennes.

Bret, B. (2009). Interpréter les inégalités socio-spatiales à la lumière de la Théorie de la Justice de John Rawls. Annales de géographie, 1-2 (665-666), 16-34.

Bret, B., Gervais-Lambony, P., Hancock, C., & Landy, F. (dir.). (2010). Justice et injustices spatiales. Presses universitaires de Paris Nanterre.

Fol, S., Lehman-Frisch, S., & Morange, M. (dir.). (2013). Ségrégation et justice spatiale. Presses universitaires de Paris Nanterre.

Gervais-Lambony, P., & Dufaux, F. (2009). Justice... spatiale ! Annales de géographie, 1-2(665-666), 3-15.

Harvey, D. (1973). Social Justice and the City. Edward Arnold.

Lévy, J., Fauchille, J.-N., & Póvoas, A. (2018). Théorie de la justice spatiale. Géographies du juste et de l’injuste. Odile Jacob.

Merrifield, A., & Swyngedouw, E. (edit.). (1997). The Urbanization of Injustice. New York University Press.

Pirie, G. H. (1983). On Spatial Justice. Environment and planning, 15(4), 465-473.

Soja, W. E. (2009). The city and spatial justice/La ville et la justice spatiale. Justice spatiale/Spatial Justice, 1.

La revue Justice spatiale/Spatial Justice (JSSJ)
Depuis 2009, la revue bilingue Justice spatiale/Spatial Justice (JSSJ) constitue une précieuse mine d’informations en ce qui concerne les questions de justice mais aussi d’injustices spatiales. Plusieurs numéros, disponibles en ligne et gratuitement, permettent de mieux comprendre les caractéristiques territoriales de la justice et les différentes problématiques qui en découlent. En mobilisant plusieurs formats d’articles (théoriques, études de cas, interview…) et en offrant une lecture entièrement bilingue de ces questions, cette revue dirigée par les géographes Claire Hancock et Muriel Froment-Meurice est une ressource particulièrement importante sur ce sujet.

La justice spatiale : une notion multiscalaire

Du bâtiment aux plus grandes métropoles en passant par les rues, les quartiers, les villages ou les villes moyennes, la question de la justice spatiale concerne une grande variété de territoires aux caractéristiques multiples. Les questions d’égalité et d’inégalité spatiale – qui se transforment parfois en réelles injustices territoriales – se traduisent à toutes les échelles pour devenir un champ de recherche multiscalaire. À travers l’étude de notions liées telles que la ségrégation, la fragmentation, la gentrification, les gated communities ou les bidonvilles, par exemple, de nombreux scientifiques se sont intéressés à ce sujet en mobilisant des terrains aussi variés qu’instructifs.

Brooks, D. (2000). Bobos in Paradise: The New Upper Class and How They Got There. Simon & Schuster.

Clerval, A., Fleury, A., Rebotier, J., & Weber, S. (dir). (2015). Espace et rapports de domination. Presses universitaires de Rennes.

Davis, M. (2007). Le pire des mondes possibles. De l’explosion urbaine au bidonville global. La Découverte.

Paru en 2006 sous le titre originel Planet of Slums, cet ouvrage phare du sociologue urbain américain Mike Davis aborde les questions d’inégalités et d’injustices spatiales à travers l’exemple de plusieurs bidonvilles dans les pays en développement. L’auteur, décédé prématurément en 2022, démontre comment une croissance urbaine non maîtrisée et néolibérale conduit immanquablement à l’émergence et au renforcement de la misère urbaine. En s’intéressant précisément à la question des bidonvilles, Mike Davis met en lumière la réalité du mal-logement pour une grande partie de la population mondiale.

Dirsuweit, T. (2009). New Urbanism, Public Space and Spatial Justice in Johannesburg: The case of 44 Stanley Ave. Annales de géographie, 1-2 (665-666), 76-93.

Estèbe, P. (2015). L’égalité des territoires, une passion française. Presses universitaires de France.

Fraser, N. (2008). Scales of Justice: Reimagining Political Space in a Globalizing World. Polity.

Gervais-Lambony, P., Bénit-Gbaffou, C., Musset, A., Piermay, J.-L., & Planel, S. (dir.). (2014). La justice spatiale et la ville. Regards du Sud. Karthala.

Gintrac, C., & Giroud, M. (dir.). (2014). Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain. Les prairies ordinaires.

Le Blanc, A., Piermay, J.-L., Gervais-Lambony, P., Giroud, M., Pierdet, C., & Rufat, S. (dir.). (2014). Métropoles en débat : (dé)constructions de la ville compétitive. Presses universitaires de Paris Nanterre.

Smith, N., & Williams, P. (1986). Gentrification of the City. Routledge.

Spire, A., & Morange, M. (2020). Vivre et construire le droit à la ville : expériences au sud. La dimension politique des pratiques citadines. Presses universitaires de Paris Nanterre.

Construire la ville de demain : justice spatiale et immobilier

Comme d’autres nombreux secteurs d’activité, le champ de l’immobilier au sens large (développement foncier, construction, programmation, aménagement…) génère indéniablement un certain nombre de déséquilibres et d’inégalités spatiales qui peuvent induire et/ou renforcer de réelles injustices territoriales. Toutefois, au-delà de ce seul constat, les travaux académiques et institutionnels les plus récents plaident également en faveur d’une autre réalité : l’immobilier et les professionnels du secteur peuvent largement contribuer à la construction de nouveaux territoires, plus inclusifs, plus durables, et donc plus justes. Cela se vérifie particulièrement bien dès lors que l’on s’intéresse aux questions du logement (ou de son corollaire le mal-logement), de l’habiter et de toutes les évolutions positives qui peuvent en découler (communs, urbanisme circulaire, modularité, habitat inclusif, abordable, durable…).

Antonioli, M., & Bulou Fezard, F. (2021). Lieux communs urbains. Multitudes, 2(83), 179-182.

Billard, G., Chevalier, J., & Madoré, F. (2005). Ville fermée, ville surveillée :la sécurisation des espaces résidentiels en France et en Amérique du Nord. Presses universitaires de Rennes.

Bollier, D. (2014). La renaissance des communs : pour une société de coopération et de partage. Charles Léopold Mayer.

Bonicco-Donato, C. (2019). Heidegger et la question de l’habiter : une philosophie de l’architecture. Parenthèses.

Grisot, S. (2020). Manifeste pour un urbanisme circulaire. Apogée.

Girometti, L., & Leclercq, F. (2021). Rapport de la mission sur la qualité du logement. Référentiel du logement de qualité. République française.

Leconte, C., & Grisot, S. (2022). Réparons la ville ! Propositions pour nos villes et nos territoires. Apogée.

Levan, V. (2014). Ghettos urbains ? La sécurisation aux États-Unis et en France. Presses universitaires de Rennes.

Madoré, F. (2004). Ségrégation sociale et habitat. Presses universitaires de Rennes.

Rey-Lefebvre, I. (2021, 10 septembre). Immobilier : la France souffre d’une grave pénurie de logements abordables. Lemonde.fr. Consulté le 30 mai 2023.

Tauber, M., Feldkamp, D., Guse, C., Heidemann, A., Zupancic, T., & Schriefl, T. (2019). Building the Housinge of the Future.

Publié en 2019 par un collectif d’auteurs et disponible en ligne gratuitement, le rapport intitulé Bulding the Housing of the Future présente de manière synthétique six critères pour un logement plus inclusif, durable et juste. Aussi, le logement – et par extension la ville – de demain, gagnerait à être plus abordable, partagé, durable, flexible, esthétique et sain. Ces différents critères font écho aux multiples problématiques territoriales contemporaines, et qui peuvent parfois être exacerbées par des politiques ou des actions lacunaires en termes de logements. À travers plusieurs exemples, il s’agit ici de montrer que les secteurs de l’immobilier, de la construction et, plus largement, de l’aménagement du territoire disposent également de nombreuses ressources pour pallier ces difficultés. Enième preuve du lien étroit entre immobilier et justice spatiale.

Liens utiles

Bonicco-Donato, C. (2020, 29 janvier). Épisode 3/3 : Bâtier, habiter et penser avec Heidegger [podcast]. France Culte. Radio France.fr.

Bret, B. (2015). Notion à la une : justice spatiale. Geoconfluences.ens-lyon.fr. Consulté le 30 mai 2023.

CITEGO. (2017). Justice spatiale. Citego.org. Consulté le 30 mai 2023.

La-Philo. (s. d.). Théorie de la justice de Rawls. La philosophie.com. Consulté le 30 mai 2023.

Marin, O. (s. d.). L’urbanisme demain [podcasts]. France inter.

Olivar, F. (2020, 5 octobre). PHILO – John Rawls, une Théorie de la justice. Radiofrance.fr. Consulté le 30 mai 2023.

Mathilde Vignau

Enseignante-chercheuse, département Urbanisme, laboratoire ESPI2R

Articles du même auteur

CC BY-NC-ND 2.0 FR sauf pour les figures et les visuels, pour lesquels il est nécessaire d'obtenir une autorisation auprès des détenteurs des droits.