L’innovation sociale

Raphaële Peres

Citer cet article

Référence électronique

Peres, R. (2021). L’innovation sociale. Repère biblio. Mis en ligne le 15 septembre 2021, Cahiers ESPI2R, consulté le 19 août 2022. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/624

L’innovation s’entend généralement d’un point de vue technologique alors que différentes formes d’innovation existent et cohabitent. Ce Repère biblio interroge plus spécifiquement l’innovation sociale, dans sa définition et les enjeux qu’elle suppose. En effet, le concept d’innovation sociale n’appelle pas encore une définition et une caractérisation précises malgré plusieurs tentatives que l’on retrouve dans la littérature académique. Cette innovation ne s’entend pas uniquement d’un point de vue organisationnel mais s’inscrit également dans une perspective territoriale. L’ensemble des acteurs, et notamment les citoyens, prend part à la mise en œuvre de cette innovation dans le cadre d’un développement économique et territorial.

Les essentiels

Besançon, E., Chochoy N., & Guyon, T. (2013). L’innovation sociale. Principes et fondements d’un concept. L’Harmattan.

Cloutier, J. (2003). Qu’est-ce que l’innovation sociale ? Cahier du CRISES.

Harrisson, D., & Vezina, M. (2006). L’innovation sociale : une introduction. Annals of Public and Cooperative Economics, 77(2), 129-138.

Cet article fondateur insiste tout d’abord sur le caractère profondément novateur de l’innovation sociale dans les pratiques qu’elle encourage et dans la transformation qui en découle. Plus spécifiquement, les auteurs évoquent la prise en compte d’acteurs hétérogènes pour mener à bien l’innovation sociale (ce qui constitue d’ailleurs une caractérisation propre à cette innovation qui se retrouve dans beaucoup de travaux scientifiques), amenant ainsi des pratiques nouvelles en matière de collaboration et de coordination.
De plus, la société civile est également mise en avant en tant qu’acteur clé de la mise en œuvre de l’innovation sociale dans un objectif de transformation sociale voire sociétale. En ce sens, les auteurs considèrent que l’innovation sociale en tant que processus et résultat participe à la résolution de « problèmes socio-économiques » (p. 130) et contribue alors au « bien-être des collectivités » (p. 130) dans le cadre d’un développement global et durable.

Richez-Battesti, N., Petrella, F., & Vallade D. (2012). L’innovation sociale, une notion aux usages pluriels : quels enjeux et défis pour l’analyse ? Innovations, 2(38), 15-36.

Cet article met en lumière les différents usages et réalités de l’innovation sociale ainsi que ses champs d’application. On constate alors que l’innovation sociale, au-delà de constituer une forme d’innovation spécifique, représente une manière différente de penser, d’agir, et peut aussi bien se retrouver dans la conception de politiques publiques nationales, dans la réalisation de projets locaux au plus près des citoyens ou encore au sein des entreprises. Les auteurs évoquent l’innovation sociale en termes de « changement », de « déplacement du regard » (p. 15) et la considèrent comme une solution dans un con­texte de crise voire comme une alternative dans le cadre d’une économie dite classique. Ce travail per­met donc de cerner les perspectives et les enjeux de l’innovation sociale tout en soulignant une volonté forte des acteurs et des organisations dans son déploiement.

Qu’est-ce que l’innovation sociale ?

Les définitions de l’innovation sociale

Dandurand, L. (2005). Réflexion autour du concept d'innovation sociale, approche historique et comparative. Revue française d’administration publique, 3(115), 377-382.

Durance, P. (2011). L’innovation sociale, ou les nouvelles voix du changement. Fondation Macif.

Howaldt, J., & Schwarz, M. (2010). Social innovation: Concepts, research fields and international trends.

Richez-Battesti, N., & Vallade, D. (2012). Éditorial. Innovation sociale, normalisation et régulation. Innovations, 2(38), 5-13.

Les critères et caractéristiques de l’innovation sociale

Avise. (2011). Grille de caractérisation de l’innovation sociale.

Besançon E., & Chochoy, N. (2015). Les marqueurs d’innovation sociale : une approche institutionnaliste. Revue internationale de l’économie sociale, 336, 80-93.

Commission européenne. (2010). This is European Social Innovation.

Commission européenne. (2013). Guide to social innovation.

Guerin, T., & Richez-Battesti, N. (2015). Guide de l’innovation sociale 2015. Comprendre, caractériser et développer l’innovation sociale en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les cahiers de l’Observatoire Régional de l’Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2.

Institut Jean-Baptiste Godin. (2015). Les capteurs de l’innovation sociale.

Les organismes et les institutions centrées sur l’innovation sociale

L’innovation sociale dans le développement économique et territorial

Gèze, P. (dir.). (2012). L’innovation sociale : un levier pour le développement des territoires. Repères et bonnes pratiques pour développer des politiques régionales de soutien à l’innovation. Avise.

Bellemare, G., & Klein, J.-L. (2011). Innovation sociale et territoire. Convergences théoriques et pratiques. Presses de l’Université du Québec.

Hillier, J., Moulaert, F., & Nussbaumer, J. (2004). Trois essais sur le rôle de l'innovation sociale dans le développement territorial. Géographie, économie, société, 6(2), 129-152.

Klein, J.-L., Laville, J.-L., & Moulaert, F. (2014). L’innovation sociale. Éres.

Kretzschmar, C. (2016). Et si on parlait d’innovation sociale ? Les Cahiers du Développement Social Urbain, 64(2), 19-22.

Moulaert, F., Martinelli, F., Swyngedouw, E., & Gonzalez, S. (2005). Towards alternative model(s) of local innovation. Urban Studies, 42(11), 1969-1990.

Peres, R. (2020). Les pôles de compétitivité, territoires de l’innovation sociale. Entreprendre & Innover, 3(46), 8-18.

Richez-Battesti, N. (2008). Innovations sociales et dynamiques territoriales. Une approche par la proximité. L’expérience des banques coopératives. Marché et organisations, 2(7), 36-51.

Innovation sociale et habitat

Boucher, J. (2006). Habitat et innovation sociale : croisement entre économie sociale, mouvements sociaux et intervention publique. Économie et solidarités, 37(1), 68-93.

Chavassieux, P. (2018). Le projet architectural et urbain comme espace d’expérimentation et d’innovation sociale dans les villes en décroissance : le cas de Saint-Etienne.

Labit, A. (2016). Innovation sociale dans les marges du rural : l’habitat participatif et solidaire des Bogues du Blat en Ardèche. Dans E. Grésillon, F. Alexandre & B. Sajaloli, La France des marges, Armand Colin.

Innovation sociale et société civile

Bertezene, S. (dir.). (2020). Un tour du monde des innovations sociales en faveur des personnes âgées. Éditions Le Manuscrit.

De Muro, P., Hamdouch, A., Cameron, S., & Moulaert F. (2007). Organisations de la société civile, innovation sociale et gouvernance de la lutte contre la pauvreté dans le Tiers-Monde. Mondes en développement, 35(139), 25-42.

Sillard, B. (2020). L’innovation sociale dans les démarches d’accompagnement de projets citoyens. Dans M. Juan, J.-L., Laville & J. Subirats (dir.), Du social business à l’économie solidaire. Critique de l’innovation sociale (p. 163-187), Érès. 

Innovation sociale et entrepreneuriat

L’innovation sociale dans l’entreprise

Dees, J.-G., & Anderson, B.-B. (2006). Framing a theory of social entrepreneurship: building on two schools of practice and thought. Dans Research on social entrepreneurship: Understanding and Contributing to an Emerging Field (p. 39-66), ARNOVA.

Defourny, J., & Nyssens, M. (2011). Approches européennes et américaines de l’entreprise sociale : une perspective comparative. Recma - Revue internationale de l’économie sociale, 319, 18-35.

Defourny, J., & Nyssens, M. (2013). Social innovation, social economy ans social enterprise: what can the European debate tell us? Dans F. Moulaert, D. MacCallum, A. Mehmood & A. Hamdouch (dir.), The International Handbook on Social Innovation (p. 40-53), Edward Elgar Publishing.

Defourny J., & Nyssens M. (2014). The Breakthrough of Social Enterprise: Conceptual Clarifications. L’Option, 44, 23-27.

Mignon, S., Mazars-Chapelon, A., Chapellier P., & Villesèque-Dubus, F. (coord.). (2017). Partie 2. Innovation managériale et innovation sociale. Dans ibidem, L’innovation managériale. Les multiples voies d’une spirale vertueuse (p. 83-126), éditions EMS.

Innovation sociale et économie sociale et solidaire (ESS)

Ailenei, O. (2011). Le rôle de l’économie sociale dans les dynamiques socioéconomiques locales. Des concepts aux initiatives d’innovation sociale à l’échelle des quartiers en Europe et à Roubaix, France. Peter Lang.

Allemand, S., & Boutililer, S. (2010). L'économie sociale et solidaire, une définition pluridimensionnelle pour une innovation sociale. Marché et Organisations, 1(11), 9-14.

Levesque, B. (2002). Les entreprises d’économie sociale, plus porteuses d’innovation sociales que les autres ?

Richez-Battesti, N., & Vallade ,D. (2009). ESS et innovations sociales : quel modèle socio-économique d’incubateur ? Premiers résultats sur un incubateur d’entreprise sociale en Languedoc-Roussillon. Innovations, 2(30), 44-61.

La collection Innovation sociale aux Presses de l’Université du Québec.
La collection Innovation sociale publiée par les Presses de l’Université du Quebec rassemble des ouvrages phares quant à l’appréhension et la mise en avant du concept d’innovation sociale, participant ainsi à la fois à sa compréhension et à sa démocratisation. La plupart des auteurs de ces ouvrages travaillent au sein du Centre de recherche sur les innovation sociales (CRISES), laboratoire d’envergure rattaché à l’université du Québec à Montréal (UQAM) et l’un des rares consacrés à ce sujet. Les différents numéros contribuent à préciser la définition du concept d’innovation sociale dans ses perspectives organisationnelles, entrepreneuriales ou encore territoriales. Les ouvrages mêlent la théorie et les études de cas, qui s’inscrivent parfois à l’international.

Déjà publié par le laboratoire ESPI2R

Fasshauer, I., Fragny, B., & Zadra-Veil, C. (2021). Les living labs à la recherche de l’exemplarité démocratique. Zoom recherche, 2.

« Depuis leur mise en avant par l’Union européenne en 2006, les living labs sont de plus en plus utilisés pour produire de l’innovation sociale. Ainsi, l’Union européenne les définit comme ‘‘des environnements ouverts d’innovation en grandeur réelle, où les utilisateurs participent à la création des nouveaux services, produits et infrastructures sociétales’’... L’utilisateur est donc mis au centre du processus d’innovation, dans un contexte réel, qui peut être un territoire rural ou urbain, un établissement de santé ou encore le domicile. Cependant, la place qui lui est accordée et la volonté affichée de garantir un certain idéal démocratique peuvent être discutées au regard de l’ensemble des phases d’un projet » (p. 1).

Raphaële Peres

Enseignante-chercheuse, Groupe ESPI

Articles du même auteur

CC BY-NC-ND 2.0 FR sauf pour les figures et les visuels, pour lesquels il est nécessaire d'obtenir une autorisation auprès des détenteurs des droits.