Agriculture urbaine et biodiversité intégrées au bâti

Des réalisations concrètes, vivantes et fonctionnelles

Frédéric Madre

p. 102-105

Citer cet article

Référence électronique

Madre, F. (2021). Agriculture urbaine et biodiversité intégrées au bâti. Dans I. Maleyre, C. Veil, C. Cantuarias-Villessuzanne & A.-C. Chardon (dir.), Immobilier durable. De la ville d’aujourd’hui à la cité de demain (p. 102-105). Mis en ligne le 01 septembre 2021, Cahiers ESPI2R, consulté le 04 octobre 2022. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/193

Radis d’un potager urbain hors-sol.

Radis d’un potager urbain hors-sol.

Célia Larcher/© Pôle images-AgroParisTech.

C’est en juin 2012, quelques mois après sa création, que nous avons pu découvrir le potager urbain expérimental installé sur les toits d’AgroParisTech. À la même occasion est inaugurée l’exposition « Jardins dans la ville », organisée par le Musée du vivant (rattaché à l’institut) et la Ligue de l’enseignement, preuve de l’intégration définitive de la question de l’agriculture urbaine dans nos villes. Depuis, d’autres initiatives ont vu le jour, en particulier dans la Capitale.

Figure 1. Affiche de l’exposition de juin 2012.

Image 10000000000003E800000578128621192693E4A1.png

© Musée du Vivant-AgroParisTech.

Figure 2. Un essaim récupéré dans la rue est transvasé dans une ruche, après une semaine au calme dans une ruchette.

Image 10000000000003E8000002EE999607775ACB81F5.png

© JF IRIS/Pôle images-AgroParisTech.

Végétalisation de l’hôtel Pullman Paris Tour Eiffel – 2014

  • Aménagement paysager productif et accueillant pour la biodiversité lors d’une rénovation lourde sur 1 200 m² d’espaces extérieurs.

  • Création d’un potager, d’un verger et d’un poulailler dont les productions sont utilisées par la brasserie de l’hôtel, Frame, depuis 2014.

  • Entretien réalisé par des personnes en situation de handicap encadrées par Topager.

  • Installation de nichoirs, qui doivent être nettoyés tous les ans pour éviter la présence de parasites et huilés afin de protéger le bois. Nous pouvons ainsi observer des nichées de mésanges bleues et de mésanges charbonnières à quelques mètres de l’avenue de Suffren.

Figure 3. Végétalisation de l’hôtel Pullman Paris Tour Eiffel : chiffres-clés.

Image 10000200000003E8000001C00473BF570017FBA8.png

Toit parisien productif projet pilote (T4P) sur les toits d’Agroparistech – 2012

  • Expérimentations avec l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) et le MNHN sur la création d’agroécosystèmes urbains sur les toits.

  • Comparaisons de différents technosols constitués de déchets urbains (bois d’élagage, marc de café, compost) avec inséminations de vers de terre.

  • Analyse de la pollution potentielle et des rendements d’espèces associées (ex. : tomates et salades).

Figure 4. Plantation dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Image 10000000000003E8000002998D0A082C3B68A04C.png

Aurélie Utzeri/© Pôle images-AgroParisTech.

Figure 4. Différents semis dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Image 10000000000003E8000002990506010DCF74E58E.png

Dominique Cornille/© Pôle images-AgroParisTech.

Projet Opéra 4 saisons – opéra Bastille – 2018

Le projet de maraîchage agroécologique urbain Opéra 4 Saisons se développe sur 2 500 m² de toitures et 300 ml de façades couvertes de houblon. Topager y produit une cinquantaine de paniers de légumes par semaine et approvisionne aussi des restaurants du quartier. Plus d’une centaine de variétés sont produites sans aucun engrais ni traitement chimique, et de nombreux espaces sont réservés au développement de la biodiversité. C’est aussi un lieu de formations et de découvertes agriculturelles.

Figure 5. Opéra Bastille. Paris (XIIᵉ).

Image 10000000000003E8000002EA2BA027724800CB94.png

© Neilerua.

Jardin thérapeutique sur le centre Robert-Doisneau – 2014

Situé dans le xviiiᵉ arrondissement de Paris, le centre Robert-Doisneau est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) mais aussi un foyer d’accueil médicalisé (FAM) et une maison d’accueil spécialisée (MAS). Il reçoit donc des personnes en situation de dépendances diverses (handicapés, seniors, enfants autistes...). Le jardin potager thérapeutique a été construit comme un lieu de rencontre de ces différents publics autour du végétal. L’entretien de la végétalisation du centre requiert une présence hebdomadaire, et des ateliers sont proposés.

Figure 1. Affiche de l’exposition de juin 2012.

Figure 1. Affiche de l’exposition de juin 2012.

© Musée du Vivant-AgroParisTech.

Figure 2. Un essaim récupéré dans la rue est transvasé dans une ruche, après une semaine au calme dans une ruchette.

Figure 2. Un essaim récupéré dans la rue est transvasé dans une ruche, après une semaine au calme dans une ruchette.

© JF IRIS/Pôle images-AgroParisTech.

Figure 3. Végétalisation de l’hôtel Pullman Paris Tour Eiffel : chiffres-clés.

Figure 3. Végétalisation de l’hôtel Pullman Paris Tour Eiffel : chiffres-clés.

Figure 4. Plantation dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Figure 4. Plantation dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Aurélie Utzeri/© Pôle images-AgroParisTech.

Figure 4. Différents semis dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Figure 4. Différents semis dans des bacs sur les toits de l’Agro.

Dominique Cornille/© Pôle images-AgroParisTech.

Figure 5. Opéra Bastille. Paris (XIIᵉ).

Figure 5. Opéra Bastille. Paris (XIIᵉ).

© Neilerua.

Frédéric Madre

Cofondateur, Topager Entreprise du paysage urbain comestible et sauvage
Chercheur associé, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)

© Groupe ESPI.