La périurbanisation

Jérôme Rollin

Citer cet article

Référence électronique

Rollin, J. (2024). La périurbanisation. Repère biblio. Mis en ligne le 31 janvier 2024, Cahiers ESPI2R, consulté le 20 avril 2024. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/1376

Le terme périurbanisation désigne le processus d’urbanisation des espaces situés autour des agglomérations. Il s’agit donc d’une dynamique d’étalement urbain ayant pour conséquence, le plus souvent, la consommation d’espaces agricoles et/ou naturels. La périurbanisation peut prendre des formes très variées. Elle est généralement constituée d’une extension des secteurs d’habitation, mais peut aussi être composée de zones commerciales, logistiques, d’infrastructures, d’équipements, etc.

Les espaces périurbains sont souvent considérés comme des zones dortoirs homogènes dans le débat public. Cette vision caricaturale et simplificatrice ne permet pas de décrire et de comprendre l’ensemble des dynamiques et des enjeux qui les traversent. Afin de montrer qu’une autre vision de la périurbanisation est possible, ce Repère biblio fait état d’une sélection de travaux scientifiques sur deux axes principaux : les enjeux sociaux de la périurbanisation et leur inscription matérielle, concrète, formelle, dans les espaces périurbains.

Essentiels

Ces références essentielles permettent de connaître l’histoire de la périurbanisation, la diversité de ses formes, mais aussi de l’intégrer dans des dynamiques socio-spatiales plus larges et générales telles que la métropolisation. Elles offrent également de saisir les controverses qui parcourent le débat public sur le sujet.

Aragau, C. (2018). Le périurbain : un concept à l’épreuve des pratiques. Géoconfluences. https://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/france-espaces-ruraux-periurbains/articles-scientifiques/periurbain-concept-pratiques

Bauer, G., & Roux J.-M. (1976). La rurbanisation ou la ville éparpillée. Éditions du Seuil.

Berger, M. (2004). Les périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée ? CNRS Editions. https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1977_num_94_1_3585_t1_0325_0000_2

Charmes, É. (2011). La ville émiettée. Essai sur la clubbisation de la vie urbaine. Presses universitaires de France. https://journals.openedition.org/metropoles/4456

Charmes, É. (2019). La revanche des villages. Essai sur la France périurbaine. Éditions du Seuil. https://journals.openedition.org/lectures/31890

Donzelot, J. (2009). La ville à trois vitesses. Éditions de la Villette.

Lambert, A. (2022). Périurbanisation. Construction politique d’un modèle de croissance urbaine. Dans M., Adam, & É. Comby,. (dir.). Le capital dans la cité. Une encyclopédie critique de la ville. Éditions Amsterdam.

Léger, J.-M., & Mariolle, B. (dir.). (2018). Densifier, dédensifier. Penser les campagnes urbaines. Parenthèses. https://www.cairn.info/revue-flux-2021-2-page-146.htm

Marchal, H., & Stébé, J.-M. (2022). La France périurbaine. Presses Universitaires de France. https://journals.openedition.org/revss/6082

Rougé, L., Gay, C., Landriève, S., Lefranc-Morin, A., Nicolas, C. (dir.). (2013). Réhabiliter le périurbain. Comment vivre et bouger durablement dans ces territoires ? Loco - Forum vies mobiles. https://journals.openedition.org/lectures/12952

Cet ouvrage, co-édité par le Forum Vies Mobiles (think tank de la SNCF), se positionne clairement dans le débat sur les territoires périurbains. Dans ce livre richement illustré et très accessible, les auteurs ont pour ambition de lutter contre une conception caricaturale et négative du périurbain, fréquemment accusés de générer des modes de vie incompatibles avec la préservation de l’environnement (consommation foncière excessive, pollution atmosphérique liée à l’automobile, dégradation des paysages, etc.), mais aussi, par exemple, d’engendrer des problématiques sociales importantes (surendettement, isolement, etc.). Plusieurs articles montrent la diversité des modes de vie périurbains, l’importance négligée de l’ancrage local des habitants de ces espaces, etc. L’ouvrage déconstruit ainsi l’image écornée du périurbain tout en restant particulièrement accessible.

Roux, E., & Vanier, M. (2008). La périurbanisation. Problématiques et perspectives. La Documentation française. http://periurbain.cget.gouv.fr/content/La-p%C3%A9riurbanisation-probl%C3%A9matiques-et-perspectives

Enjeux socio-spatiaux de la périurbanisation

Ces références regroupent deux types de travaux qui nuancent l’image d’une population périurbaine homogène au mode de vie stéréotypé. Certains montrent la grande diversité des pratiques individuelles et collectives, ainsi que des formes multiples de solidarité et de sociabilité. Les autres mettent au jour les multiples rapports de classe qui parcourent ces espaces périurbains, à travers l’analyse de dispositifs immobiliers et d’urbanisme.

Aragau, C., Berger, M., & Rougé, L. (2016). Les classes moyennes dans les couronnes périurbaines : L’exemple de l’ouest de la région parisienne. Cybergeo : European Journal of Geography. https://doi.org/10.4000/cybergeo.27532

Batardy, & Raimbault, N. (2022). Les classes populaires de la métropole nantaise : Un groupe social central, une géographie résidentielle doublement périphérique. Atlas social de la métropole nantaise. https://doi.org/10.48649/asmn.737

Charmes, E. (2021). Métropole et éloignement résidentiel. Vivre dans le périurbain lyonnais. Autrement.

Dodier, R., Cailly, L., Gasnier, A., & Madoré, F. (2012). Habiter les espaces périurbains. Presses universitaires de Rennes.

Gobillon, L., Lambert, A., & Pellet, S. (2022). La périurbanisation de la pauvreté. Politique de soutien à la propriété et inégalités socio-spatiales en France. Population, 77(1), p. 7‑52. https://doi.org/10.3917/popu.2201.0007

Gotman, A. (2017). Le pavillon, la famille et l’héritage : Itinéraire d’une recherche. SociologieS. https://doi.org/10.4000/sociologies.5882

Lambert, A. (2015). « Tous propriétaires ! ». L’envers du décor pavillonnaire. Seuil. https://journals.openedition.org/sociologie/3058

La sociologue Anne Lambert entend, dans cet ouvrage, interroger la politique du « tous propriétaire » promue par Nicolas Sarkozy à partir de 2007. Selon le président de la République de l’époque, bénéficier de la propriété immobilière permettrait de réduire la plupart des difficultés sociales. Anne Lambert interroge ce postulat en s’intéressant au point de vue de familles acheteuses de pavillons situés dans des espaces périurbains. Deux aspects peuvent être retenus de cet ouvrage. D’une part, la préférence pour la propriété privée est moins une décision purement individuelle qu’un choix institutionnellement construit, par les dispositifs de défiscalisation, par les politiques d’accession sociale, par un accès facilité au crédit immobilier, par une valorisation portée par les discours politico-médiatiques, etc. D’autre part, la sociologue révèle les difficultés sociales vécues par les ménages populaires accédants à la propriété dans les espaces périurbains lointains (isolement social, mobilités contraintes, difficultés financières, etc.), remettant profondément en question les avantages de ce statut d’occupation.

Lambert, A. (2016). « En prendre pour 25 ans ». Les classes populaires et le crédit immobilier. Sociétés contemporaines, 104(4), p. 95‑119. https://doi.org/10.3917/soco.104.0095

Marchal, H., & Stébé, J.-M. (2017). Le désenchantement pavillonnaire. SociologieS. https://doi.org/10.4000/sociologies.5957

Muzard, F., Allemand, S. (dir.). (2018). Le périurbain, espace à vivre. Parenthèses.

Rougé, L. (2005). Accession à la propriété et modes de vie en maison individuelle des familles modestes installées en périurbain lointain toulousain. Les captifs du périurbain ? [Thèse doctorat. Université Toulouse - Jean Jaurès].

Marchal, H., & Stébé J.-M. (2019). Après les villes et les banlieues, les gentrifieurs envahissent le périurbain. Métropolitiques. https://metropolitiques.eu/Apres-les-villes-et-les-banlieues-les-gentrifieurs-envahissent-le-periurbain.html

La matérialité des formes périurbaines

Cette dernière partie est volontairement pluridisciplinaire, puisque l’on y trouve des travaux d’urbanisme, de sociologie, de géographie ou encore d’anthropologie. Les auteurs montrent la grande diversité des formes périurbaines actuelles. Plus encore, ils détaillent les modalités de la production de l’espace périurbain en répondant à la question : comment le système politique et économique actuel contribue-t-il à la formation de ces formes de zones d’habitat, de commerce, de logistique, etc. ?

Charmes, É. (2022). Haro sur le pavillon ? La vie des idées. https://laviedesidees.fr/Haro-sur-le-pavillon.html

Chercheur spécialisé dans le domaine des études urbaines, de l’urbanisme et de l’aménagement, Éric Charmes est l’un des principaux auteurs sur les espaces périurbains. Dans cet article de synthèse, il se positionne dans les débats sur la périurbanisation. Prenant le contrepied des affirmations faisant du pavillon un modèle obsolète, un non-sens écologique, il détaille et objective les problématiques sociales et environnementales inhérentes à cette forme d’habitat. Par ailleurs, adoptant une approche d’écologie politique, il développe également les « sorties de crise » envisageables telles que le renforcement de la biodiversité ou les formes d’habitat et de mobilité alternatives.

Chauvier, É. (2023). Échangeur n°9. Projets de paysage. Revue scientifique sur la conception et l’aménagement de l’espace, 28. https://doi.org/10.4000/paysage.32391

Herrmann, L. (2018). Le lotissement en France : Histoire réglementaire de la construction d’un outil de production de la ville. Géoconfluences. https://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/france-espaces-ruraux-periurbains/articles-scientifiques/histoire-reglementaire-du-lotissement

Jaillet, M.-C. (1982). Les pavillonneurs : La production de la maison individuelle dans la région toulousaine. Éditions du C.N.R.S.

Mangin, D. (2004). La ville franchisée : Formes et structures de la ville contemporaine. Éditions de la Villette.

Pinson, D., Thomann, S. (2002). La maison en ses territoires. De la villa à la ville diffuse. L’Harmattan.

Raimbault, N. (2019). La privatisation silencieuse de la production des espaces logistiques. Métropolitiques. https://metropolitiques.eu/La-privatisation-silencieuse-de-la-production-des-espaces-logistiques.html

Raymond, H., Haumont, N., Dezès, M.-G., Haumont, A. (2001) (réed.). L’habitat pavillonnaire. L’Harmattan.

Jérôme Rollin

Enseignant-chercheur, département urbanisme, Campus de Nantes

CC BY-NC-ND 2.0 FR sauf pour les figures et les visuels, pour lesquels il est nécessaire d'obtenir une autorisation auprès des détenteurs des droits.