Journée d’étude 2020 du laboratoire ESPI2R

Quatre axes de réflexion autour de la densification urbaine

Valérie Caillard

Citer cet article

Référence électronique

Caillard, V. (2021). Journée d’étude 2020 du laboratoire ESPI2R. Dans I. Maleyre & G. Audrain-Demey (dir.), L’impact de la densification de l’espace urbain sur l’immobilier. Mis en ligne le 01 juin 2021, Cahiers ESPI2R, consulté le 04 octobre 2022. URL : https://www.cahiers-espi2r.fr/450

Valérie Caillard

Valérie Caillard

© Groupe ESPI.

La deuxième journée d’étude du laboratoire ESPI2R a réuni, ce jeudi 13 février 2020, chercheurs et spécialistes pour partager leurs questionnements sur la densification urbaine.

Cette journée d’étude et la présente publication s’inscrivent dans le cadre du premier axe de recherche que s’est fixé le laboratoire ESPI2R, intitulé « Territoires, aménagement et nouvelles centralités ».

Face aux objectifs du Grenelle, la préservation de l’environnement et des espaces naturels passe désormais par la nécessité de lutter contre l’étalement urbain et par son corollaire, la densification de nos villes. Mieux maîtriser notre énergie, gérer nos ressources naturelles de façon économe, anticiper le recyclage de nos déchets, réduire la pollution, limiter l’émission des gaz à effet de serre sont autant de défis à relever d’ici 2050.

Le temps presse, et l’urgence est de rendre la ville de demain plus inclusive et résiliente au regard des enjeux climatiques, environnementaux et sociaux. Le dessein est de reconstruire la ville sur la ville pour viser, notamment, le « zéro artificialisation nette » (ZAN).

Comment réussir ce pari ? La densification urbaine permet-elle réellement de limiter l’étalement urbain ? Comment rendre notre consommation d’espace plus économe et raisonnée pour sauvegarder les espaces naturels et la biodiversité ? Comment intégrer les nouveaux usages et rendre les habitants acteurs de la politique de leur ville ?

Derrière ces interrogations se profilent des difficultés d’ordre juridique, technique et politique auxquelles les intervenants, lors de cette journée d’étude, se sont confrontés en centrant leurs travaux autour de quatre axes :

  • les dispositifs et contraintes juridiques incitant à la densification des constructions ;

  • l’impact de cette densification sur le marché immobilier ;

  • les conséquences de la densification sur le lien social, la politique et l’économie de la ville ;

  • et, enfin, les contraintes techniques de la densification.

Aujourd’hui, plus que jamais, la problématique de la densification urbaine devient un enjeu majeur des politiques locales d’aménagement du territoire et de l’urbanisme. La densification doit faire partie de la stratégie de préservation de nos ressources, mais elle doit être pensée et choisie, et non simplement subie du fait des contraintes légales.

Valérie Caillard

Directrice du campus de Nantes, Groupe ESPI

© Groupe ESPI.